Logements Orson Welles

Retour
Jeux de formes et de volumes sur la façade est ©FBA

 

Dans les Hauts-de-Rouen, le quartier du Châtelet s’est renouvelé avec la construction d’un immeuble d’habitation remarquable. Celui-ci s’inscrit dans le plan d’urbanisme qui encourage la fabrication de bâtiments de faible hauteur associés entre eux, créant des espaces publics bien définit.

Le programme architectural est une interprétation de l'épannelage urbain . Il se compose de trois unités reliées entre elles par une passerelle. Les bâtiments forment un ensemble cohérent grâce au traitement de la façade qui se définit comme une surface alliant l’intérieur, l’extérieur, la place, la rue. Tel un ruban, la surface ondule et est délimitée par des lignes formées par les planchers, les baies et les trumeaux. L’alternance du blanc et des couleurs ajoutent un rythme à la façade qui diffère des immeubles environnant.

Pour Frédéric Borel c’est « En donnant de l’identité à un immeuble, qu’on cherche à donner une identité aux gens ».